Premiers coups de coeur du Prix du Meilleur Polar
Polar

Premiers coups de coeur du Prix du Meilleur Polar

Parole aux membres du jury

Partagez :

 

Alors que les derniers titres sélectionnés pour le Prix du Meilleur Polar seront annoncés début septembre, l’équipe Points a repéré trois premiers coups de cœur de nos lecteurs parmi les polars déjà en lice. Parole aux membres du jury, qui recommandent ces lectures entre suspense et frisson.







Cook


Pourquoi lire Au lieu-dit Noir-Etang de Thomas H. Cook ?


Pour le romantisme

« Attention !! CHEF D'OEUVRE ABSOLU !!! Un mélange incroyable de Daphné Du Maurier, des Sœurs Brönte et de Thomas Hardy. Ceci est ma première rencontre avec Monsieur Cook, et je dois dire que j'ai été époustouflé. »
Mathieu Dubois

« Une histoire vraiment poignante. »
Stéphane Guinot

« Je viens de refermer Au lieu-dit Noir-Etang et je n’ai qu’un mot en tête : bouleversant. »
Caroline Guingot

Pour la profondeur des personnages

« Chaque bribe ajoutée de souvenir éclaire les personnages de nouvelles facettes, recomposant sans cesse notre compréhension des événements. (…) Plus qu’un roman policier, c’est un roman psychologique à énigmes, à savourer absolument ! »
Anne-Marie Ballaux






 






Pourquoi lire Poussière tu seras de Sam Millar ?

 

Pour l’épouvante

 « Préparez-vous à une virée en enfer au plus profond d'une Irlande en pleine désagrégation sociale. Croyez-moi, c'est là que vous irez : au cœur des ténèbres ! »
Mathieu Dubois

« Un polar noir et violent où l'atmosphère lugubre est magnifiquement plantée et dépeinte : on ne peut que louer le talent de l'auteur qui parvient, grâce à des descriptions brèves mais efficaces à la rendre aussi palpable que si l'on était dans une salle obscure. »
Alexandra Louessard

Pour le réalisme des personnages

« Sam Millar livre un véritable chef-d'œuvre noir. Un Polar, un vrai. L'ambiance sombre et inquiétante se dévoile rapidement tandis que les personnages, nombreux et vivants de réalisme, submergent le récit pour lui donner une substance incroyable. »
Robin Fillon

 « Les couleurs de Poussière tu seras sont celles de l’automne. Les personnages chutent comme les feuilles mortes avec pour seul destin, qui parait inévitable, une fin de course sur un sol à l’odeur de terre et de sang. »
Dubruitdansmesoreilles






 






Pourquoi lire A la trace de Deon Meyer ?

Pour la construction romanesque

« Avec ce polar de Deon Meyer, nous avons la quantité et la qualité ! »
Stéphane Guinot

 « C'est diablement bien écrit et extrêmement bien vu. (…) Un roman-chorale à trois voix, érudit, ambitieux, et finalement très abouti. »
Mathieu Dubois

« Il soigne son style et entretient comme bien peu un suspens constant à plusieurs niveaux. »
Socias

Pour la dimension sociale

« A la fois polar haletant et cours de géopolitique africaine rivalisant avec ceux d'Henning Mankell, ce roman le place une fois de plus très haut dans la galaxie des maitres du roman noir. »
Socias






 


 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous