La littérature espagnole à l'honneur
Sélection

La littérature espagnole à l'honneur

Partez à la découverte des écrivains espagnols

Partagez :

La littérature espagnole est à l'honneur chez Points! Une bonne occasion de partir à la découverte de ce pays et de ses auteurs, à travers différents genres : romans, poésie ou encore policier.

 

La vérité sur l'affaire Savolta

1er mars 2012
416 pages - 7,50 euros

La vérité sur l’affaire Savolta
Eduardo Mendoza

Qui a assassiné au coin d’une ruelle le journaliste anarchiste Pajarito de Soto ?

Par qui l’industriel Savolta a-t-il été tué le jour de la Saint-Sylvestre ? Pourquoi Paul-André Lepprince, dandy et trafiquant d’armes, a-t-il péri dans l’incendie de son usine ? Dans la Barcelone révolutionnaire des années 1917-1919, où grèves et répression policière se succèdent, la tension est à son paroxysme. On croise une grande famille, un escroc séduisant, une gitane ensorceleuse et un narrateur naïf.
Les deux visages de la capitale catalane sont ici réunis et liés par l’humour noir, lucide, politique et sociologique de Mendoza. Il a signé avec ce roman un des plus gros best-sellers espagnols qui fut adapté à l’écran en 1978.


Traduit de l’espagnol par Philippe Bataillon.

L’auteur :
Eduardo Mendoza est né à Barcelone en 1943. Son oeuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le Prix du meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère. Son roman L’Artiste des dames est aussi disponible en Points.

 



Le vent de la Lune

1er mars 2012
384 pages - 7,50 euros

Le vent de la lune
Antonio Muñoz Molina

Le 20 juillet 1969, l’homme marche pour la première fois sur la Lune.

À Mágina, petite ville – imaginaire – d’Andalousie, un adolescent vit cet événement avec une passion d’autant plus grande que, pour lui, la vie s’écoule au rythme monotone de la récolte des olives, des querelles de famille, et du collège religieux. Lentement mais sûrement, le jeune homme entame sa mue et devient étranger à l’univers misérable et archaïque qui fut le sien jusqu’à présent.
Sur toile de fond d’un franquisme sclérosé et en décomposition, le grand Muñoz Molina nous offre un roman d’apprentissage émouvant et attachant, un futur classique qui se lit comme un miroir tendu.


Traduit de l’espagnol par Philippe Bataillon.

L’auteur:
Né en 1956, Antonio Muñoz Molina est membre de la Real Academia Española. Il a reçule prix Femina étranger en 1998 pour Pleine Lune. La plupartde ses ouvrages, dont
Beatus Ille et Séfarade, sont disponibles en Points.




 

 



L'amant bilingue

L'Amant bilingue
Juan Marsé

Joan Marés est un homme vaincu.

Il vit dans le souvenir de Norma, sa femme, qui l’a quitté dix ans plus tôt. Il hante les rues de Barcelone
avec pour seule compagnie son accordéon et une bande de clochards
grotesques. Il ne sait plus qui il est. Jusqu’au jour où il décide de revenir à la vie et de poursuivre son amour sous les traits d’un autre. Marés reparaît, méconnaissable. Il a altéré jusqu’à sa voix.

Cette confession entre rêve et réalité est l’histoire d’un amour fou puis trompé, d’un amour qui fait perdre la raison sur fond de lutte de classes. Poursuite aussi loufoque que dérisoire, L’Amant bilingue est un instantané sous forme de comédie douce-amère de la Barcelone postfranquiste où a grandi l’auteur.

Traduit de l’espagnol par Jean-Marie Saint-Lu.
L’auteur :
Juan Marsé est né à Barcelone en 1933. Écrivain, traducteur, scénariste, il a reçu le prix Planeta en 1978 pour La Fille à la culotte d’or et, en 2008, le prix Cervantes pour l’ensemble de son œuvre.









Les mers du Sud

Les mers du Sud
Manuel Vázquez Montalbán

L’inénarrable Pepe Carvalho est engagé par la famille Pedrell pour enquêter sur la mort du patriarche, riche homme d’affaires barcelonais. Bizarrement, il s’agit moins de retrouver l’assassin que de retracer les activités de la victime. Menait-il une double vie ? De la réponse dépend l’héritage. Carvalho décide alors de faire justice au nom d’un mort qui, visiblement, ne manque à personne.

Traduit de l’espagnol par Michèle Gazier.

L’auteur :
Manuel Vázquez Montalbán (1939-2003) fut journaliste, critique gastronomique, poète, essayiste et romancier. Opposant au franquisme, il a découvert l’écriture en prison. Il est le créateur du détective catalan Pepe Carvalho, héros de ses romans policiers, disponibles en Points.






 

Poésie espagnole

Poésie espagnole (1945-1990). Anthologie
Claude de Frayssinet

« Je sais que l’unique chant,
de tous les chants anciens le seul digne,
l’unique poésie
est celle qui se tait et aime toujours le monde,
cette solitude qui rend fou et vous dépouille. »

Antonio Gamoneda

Les poètes espagnols d’après-guerre oscillent entre le désir de s’engager et celui de tourner le dos aux idéologies pour s’adonner en toute liberté à leur art. De la « génération 50 » aux novísimos, ils s’expriment selon des orientations très diverses : monomalisme, maniérisme, néo-romantisme, « réalisme dur », hermétisme, existentialisme... Parmi les 34 poètes choisis, citons notamment Carlos Edmundo de Ory, José Augustín Goytisolo, José Angel Valente, Antonio Gamoneda, Pere Gimferrer, ou encore Jaimes Siles.
Cette anthologie a fait le choix de donner à chaque auteur retenu une place suffisante afin que le lecteur puisse véritablement entendre la voix de ces grands représentants de la poésie espagnole contemporaine.

Présentation, choix et traduction de l’espagnol par Claude de Frayssinet

 

Pour aller plus loin