Lettres à Nour au théâtre
Théâtre

Lettres à Nour au théâtre

Le théâtre contre la radicalisation

Partagez :

Depuis un an en France, Lettres à Nour tourne dans les théâtres, les prisons et les écoles. L'ouvrage est accompagné d'un dossier pédagogique de 120 pages.

Lettres à Nour

 La pièce permet aux professeurs souvent désemparés par le sujet de le traiter de manière originale. 
Les pouvoirs publics sont désormais convaincus de l'utilité de ces spectacles. 
Le comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation les soutient en les mettant notamment en relation avec les établissements scolaires, culturels et sociaux demandeurs.

Rachid Benzine, islamologue et chercheur franco-marocain, fait partie de la nouvelle génération d'intellectuels qui prônent un travail critique et ouvert sur le Coran. Il est également l'auteur du Coran expliqué aux jeunes (Seuil).  

"Avec cette pièce et le débat qui suit, nous créons un espace démocratique pour que, justement, la colère et l'humiliation puissent s'entendre."
Rachid Benzine

 

Pour en savoir plus, découvrez l'article paru dans Le Monde le 23 juin 2019 : lire l'article

Lettres à Nour        

Un dialogue imaginaire et épistolaire entre un intellectuel musulman et sa fille partie rejoindre Daesh, à Falloujah, en Irak.


Nour a 20 ans. Elle décide de quitter son pays, sa famille, ses amis, pour rejoindre en Irak l’homme qu’elle a épousé, un lieutenant de Daech.
Une décision à laquelle ne peut se résoudre son père, brillant universitaire, musulman pratiquant et épris de la philosophie des Lumières. Nour et son père s’écriront, pour ne pas rompre le lien précieux qui les unit.
Au-delà de l’incompréhension, cette correspondance porte un message d’espoir, celui de la réconciliation des générations futures. Au-delà des croyances, elle révèle que seule la vie est sacrée.