HOMMAGE

Hommage à Henning Mankell

L'écrivain et maître du polar suédois est mort le 5 octobre dernier, à l'âge de 67 ans

Partagez :

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès d'Henning Mankell, immense écrivain suédois.

 

 

 

Henning Mankell

Nous rendons  hommage à Henning Mankell qui s'est éteint le 4 octobre 2015. Grand écrivain et dramaturge suédois, nous suivions et publiions cet auteur depuis déjà 15 ans.

Henning Mankell a commencé sa carrière comme auteur dramatique. Il a publié ensuite un grand nombre de livres pour enfants, couronnés par plusieurs prix littéraires. Mais c’est en se lançant dans une série de romans policiers centrés autour de l’inspecteur Wallander qu’il a conquis la critique et le public. Cette série, pour laquelle l’Académie suédoise lui a décerné le Grand Prix de littérature policière, décrit la vie d’une petite ville de Scanie et les interrogations inquiètes de ses policiers face à une société qui leur échappe. Depuis, il s’est imposé comme le premier auteur de romans policiers suédois. En France, il a reçu le prix Mystère de la Critique, le prix Calibre 38 et le Trophée 813.

Il était aussi l'auteur de romans non policiers inoubliables, comme Les chaussure italiennes, son chef-d'oeuvre sur l'amour et la fidélité. 

Engagé à gauche, il a fait partie de flottilles humanitaires à destination de Gaza. Passionné par l'Afrique, il dénonçait à travers ses romans l’état social d’un continent rongé par le sida et la cupidité de l’Occident. Partageant sa vie entre la Suède, la Zambie et la France, il avait à cœur de venir en aide aux plus faibles et aux opprimés.

Redécouvrez ses romans les plus célèbres :




 

Un des rois du Polar suédois

Une main encombrante

C’est l’automne en Scanie avec son lot de pluie et de vent. Désabusé, Wallander aspire à une retraite paisible et rêve d’avoir une maison à la campagne et un chien. Il visite une ancienne ferme à vendre, s’enthousiasme pour les lieux et pense avoir trouvé son bonheur. Pourtant, lors d’une dernière déambulation dans le jardin à l’abandon, il trébuche sur ce qu’il croit être les débris d’un râteau. Ce sont en fait les os d’une main affleurant le sol. Les recherches aboutissent à une découverte encore plus macabre. Au lieu d’une maison, Wallander récolte une enquête. Jusqu’où devra-t-il remonter le temps, et à quel prix, pour identifier cette main ?

 

La cinquième femme

Des meurtres à donner froid dans le dos se succèdent : un homme est retrouvé empalé dans un fossé, un autre ligoté à un arbre et étranglé, un troisième noyé au fond d’un lac. Et si le crime était la vengeance d’une victime contre ses bourreaux ? Dans ce cas, Wallander doit se hâter pour empêcher un autre meurtre tout aussi barbare.

L'homme inquiet

La mécanique du commissaire Wallander, soixante ans depuis peu, semble grippée. Il oublie son arme dans un restaurant et risque la suspension. Des choses lui échappent… Il ne comprend pas pourquoi le beau-père de sa fille, ancien officier de marine, lui raconte une vieille histoire de sous-marins russes repérés dans les eaux suédoises il y a bien longtemps… Juste avant de brutalement disparaître.

 

Un auteur de romans acclamés

Les chaussures italiennes

Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique. À soixante-six ans, sans femme ni amis, il a pour seule activité une baignade quotidienne dans un trou de glace. L’intrusion d’Harriet, l’amour de jeunesse abandonnée quarante ans plus tôt, brise sa routine. Mourante, elle exige qu’il tienne une promesse : lui montrer un lac forestier. Fredrik ne le sait pas, mais sa vie vient de recommencer.

L'oeil du léopard

Se sentant responsable de la mort de la femme qu’il aime, Hans décide de réaliser son rêve : partir à Mutshatsha, en Zambie, sur les traces d’un missionnaire suédois. À la fois fasciné et effrayé par l’Afrique, la misère, la violence et le chaos, Hans accepte d’aider Judith à diriger sa ferme et tente d’y mettre en œuvre ses idéaux de justice. Il ne comprend pas encore ce qu’il est venu chercher ici…

Un paradis trompeur

Dans l’espoir d’une vie meilleure, en 1904, Hanna quitte sa Suède natale et embarque comme cuisinière à bord d’un navire en direction de l’Australie. Ecœurée par la vie en mer, elle abandonne l’équipage lors d’une escale en Afrique et se retrouve propulsée à la tête d’une des plus grandes maison-closes du Mozambique. Dans cette société coloniale régie par la suprématie machiste, elle tente de garder la tête haute et entreprend de se battre pour améliorer le statut des prostituées.

Pour aller plus loin