Hommage

Hommage à Günter Grass

Prix Nobel de littérature en 1999

Partagez :

 

 

« Nous sommes tous les témoins passifs d’une barbarie sans cesse renouvelée. »

 

Günter Grass

Nous rendons  hommage à Günter Grass qui s'est éteint le 13 avril 2015.  Auteur engagé et à la personnalité forte, il fut profondément marqué par la période nazie. Enrolé à 11 ans dans les Jeunesses hitlériennes, il a combattu lors de la Seconde Guerre Mondiale et a été fait prisonnier par les Américains. Dans son oeuvre, il n'a eu de cesse de confronter son pays à son passé et à sa mauvaise conscience.

Prix Nobel de littérature en 1999, il est l'auteur d'une vingtaine de romans, récits et essais. Profondément artiste, il aimait aussi la sculture et la peinture.

Redécouvrez ses romans les plus célèbres.




La trilogie de Dantzig

Le tambour

Le Tambour

Le jour de ses trois ans, Oscar Matzerath a renoncé à grandir. Témoin désinvolte des événements qui se déroulent à Dantzig de 1924 à 1950, Oscar qui, sous les apparences de l’enfance a la maturité d’un adulte, fait jaillir un univers grotesque et mystérieux, une impitoyable condition humaine ensevelie sous les décombres de l’histoire…

Le chat et la souris

Le chat et la souris

Pendant la guerre à Dantzig, un groupe d'adolescents se retrouve sur un dragueur de mines polonais, échoué au large. Mahlke, à demi orphelin et membre des Jeunesses hitlériennes, rêve de devenir clown. Pilensz est fasciné et hypnotisé; il le suit comme son ombre… Entre Mahlke et Pilensz commence un jeu du chat et de la souris.

Les années de chien

Les années de chiens

Il était une fois... un chien. Il s'appelait Perkun et appartenait à un compagnon meunier de Lituanie qui avait trouvé du travail à l'embouchure de la Vistule. Perkun survécut et engendra Senta. Senta engendra Harras. Harras couvrit la chienne Thekla qui engendra Prinz. Et Prinz, offert pour son anniversaire au Führer et Chancelier du Reich, parut aux actualités.

Quand trois hommes, deux femmes, et une lignée de chiens survivent à une avant-guerre, une guerre et une après-guerre, la chronique de leurs expériences prend une allure d'épopée.

 

Le turbot

Le Turbot

Inspiré d'un conte populaire allemand, Le Turbot est une longue histoire de l'art culinaire, une fable dont le héros, immortel comme le poisson qu'il pêcha un jour dans l'embouchure de la Vistule, raconte ses neuf vies, sa traversée des siècles en compagnie de neuf redoutables femmes. Neuf cuisinières prennent vie afin d'incarner chaque époque, chaque étape de l'histoire culinaire : Ava, la mère originelle, Dorothée, Gret la Grosse, Amanda la Prussienne et bien d'autres, jusqu'à cette Ilsebill qui l'écoute aujourd'hui. Amant, gâte-sauce, évêque ou époux, jamais le héros ne parviendra à échapper à leur emprise...

Une rencontre en Westphalie

Une rencontre en Westphalie

En 1647, alors que les princes s'apprêtent à mettre fin à la guerre de trente ans, le poète Simon Dach invite les écrivains allemands à se réunir en congrès.

Pendant quatre jours, ces lettrés faméliques, réchappés des batailles, des brigands et des épidémies, baffrent, troussent les servantes, se querellent, et surtout ils parlent et participent à la grande fête baroque du langage.

Pour aller plus loin