Que la bête s'éveille de Jonathan Kellerman, Jesse Kellerman

8,7€ // 672 pages
Paru le 08/09/2016
EAN : 9782757862636

Que la bête s'éveille

Jonathan Kellerman, Jesse Kellerman

Policiers, thrillers & romans noirs

Partagez :

Une tête sans corps dans une maison abandonnée d'Hollywood. Sur le plan de travail de la cuisine, le mot JUSTICE, gravé en hébreu..

L'enquête est confiée à l'inspecteur Jacob Lev de la mystérieuse section des "Projets spéciaux" du LAPD.

Tout le talent de Jonathan Kellerman (La Psy) et de Jesse Kellerman (Les Visages) réunis dans ce thriller brillant et ambitieux.

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Julie Sibony

 

Commentaires

4 décembre 2016
Polher

Un livre magnifique ! "Que la bête s'éveille" est bien plus qu'un thriller. Les Kellerman nous plongent dans un univers riche. Le personnage central, Jacob Lev est envoutant. On voyage, on s'instruit, on s'interroge, on frémit... Un livre qui porte à la réflexion, un livre qui marque, tout en finesse. Kafkaien, Sartrien... une pure merveille.

15 novembre 2016
Cécile Gl

J’avais lu Les Visages de Jesse Kellerman et avais été plutôt déçue par un amoncellement de clichés bobo-arty new-yorkais convenus. La réputation du père me faisait hésiter sur celui à choisir, et bien PMP l’a fait ! Et c’est une bonne surprise.
Le premier chapitre insuffle une impression nébuleuse noire et étrange (bizzard de surnaturel) qui se précise tout au long de la lecture, avec son apogée au dénouement.
J’ai beaucoup apprécié les chapitres des origines, voire bibliques débutant chacune des parties du livre en complet décalage avec le récit contemporain.
Le cheminement de l’enquête et la personnalité de Jacob Lev que l’on suit au plus près associés à un ton ironique et un style original ont rendu ma lecture captivante. Alors plusieurs personnages énigmatiques comme Divya Das auraient mérité d’être étoffés, ce sera peut-être le cas dans la suite …

9 novembre 2016
Grimaldi-Guerrini

Le père et le fils Kellerman ont réuni leurs talents spécifiques pour écrire ce roman qui mêle thriller et fantastique : encore un exemple de la sélection du Prix du Polar 2016 qui joue avec les frontières du genre. Une situation criminelle classique en apparence : un cadavre sans tête dans une maison abandonnée et des indices qui ramènent à Israël et aux Juifs. Juif, l’enquêteur Jacob du LAPD de Los Angeles l’est aussi et surtout son vieux père, plus que fidèle aux préceptes de la religion. Jacob, mis à l’écart à cause d’une énorme dépression, reprend du service : il est recruté pour une mission exceptionnelle par l’énigmatique section des Projets spéciaux ; des tueurs de femmes, un mystérieux insecte vengeur, l’atmosphère fantasmagorique de Prague et de son cimetière juif et, en alternance, des chapitres consacrés à l’histoire de Caïn et de sa soeur nous plongent à l’aube de l’humanité biblique .Voilà, la coupe déborde presque… Il n’empêche qu’on est quand même happé par le récit qui ne faiblit pratiquement pas, porté par la personnalité torturée de l’enquêteur et la galerie de personnages bizarres qu’il croise, avec pour toile de fond Prague et ses brouillards, reflet de leur complexité.
C’est assez dur et violent, un peu compliqué à suivre, mais globalement intéressant.

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous