Évanouies  de Megan Miranda

8€ // 480 pages
Paru le 14/06/2018
EAN : 9782757867273

Évanouies

Megan Miranda

Policiers, thrillers & romans noirs

Partagez :

Dix ans plus tôt, sa meilleure amie, Corinne, a disparu. Nicolette s’est juré de ne jamais remettre les pieds à Cooley Ridge, leur ville natale. Quand Nic revient pour s’occuper de son père, atteint d’Alzheimer, il est persuadé d’avoir vu Corinne. Hallucination ? Pendant deux semaines, en révélant son histoire à rebours, du dernier au premier jour, Nic va affronter ses pires démons. Mais aussi les vérités amères et les secrets d’une ville où personne n’est réellement celui qu’il prétend être.

Diplômée en biologie du MIT, Megan Miranda vit en Caroline du Nord.

« Hitchcockien. »

The New York Times

« Un page turner incroyable. »

Elle

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre Brévignon

 

Commentaires

2 octobre 2018
Emilie Sabattier

Evanouies...

J’ai tardé à commencer ce livre qui m’attirait mais que j’avais perdu. C’est une anecdote amusante car de perte il est diablement question dans ce roman : perte de vue, perte de sens, perte de mémoire, perte de bague de fiançailles, perte de fœtus, perte d’amour, perte de repères, etc.

Je me suis sentie idiote de ne rien comprendre au compte à rebours : on ne peut pas tout écrire à l’envers, mais il m’a semblé déconcertant de faire des allers retours : à chaque veille on recommence un jour, ce qui nous donne une lecture : je recule puis j’avance mais je recule de deux pas puis j’avance d’un seul – je me suis perdue dans la frise temporelle. A plusieurs reprises j’ai feuilleté les pages précédentes pour m’y retrouver : la mémoire n’est pas faite pour gérer ce rebours, en tous cas pas la mienne.

Ceci étant c’est une construction rafraîchissante et au demeurant, peut-être est-ce le principal attrait de cette histoire. Elle est certes bien écrite, en fluidité, mais elle n’échappe guère aux clichés nord américains (pitié) et le personnage principal n’est pas d’un intérêt qui saute aux yeux (pauvre fille paumée qui préfèrerait son bad boy de la campagne ou son avocat guindé ?).

Je me suis demandée si je ne devais pas la lire à l’envers pour m’assurer de la justesse de l’auteure dans son récit et pour vérifier si ce que je pressens se conforme : l’intrigue est sans intérêt.

Et toutefois, je dois l’admettre et c’est tout à fait contradictoire avec mon analyse précédente : j’ai passé un bon moment de lecture, et j’ai plutôt aimé ce roman.

9 septembre 2018
Laurence Lima

Evanouies de Megan Miranda est un roman lu dans le cadre du prix du meilleur polar Points, pour lequel je suis juré.
Le résumé me tentait bien...
Nicolette s'était pourtant juré de ne jamais remettre les pieds à Cooley Ridge, sa ville natale !
Dix ans plus tôt, sa meilleure amie Corinne a disparu, et son corps n'a jamais été retrouvé. Aujourd'hui, Nicolette (surnommée Nic) doit rentrer chez elle pour s'occuper de son père, atteint d'Alzheimer. Il est persuadé d'avoir vu Corinne quelques jours auparavant... Hallucination ou vérité ??
Alors que Nic n'est là que depuis peu, voici qu'une autre jeune femme disparaît...
Pendant les deux semaines qui vont suivre, en révélant au lecteur son histoire à rebours, depuis le jour 15 jusqu'au jour 1, Nic va affronter ses pires démons.
Mais aussi les vérités amères et les secrets d'une ville où personne n'est réellement celui qu'il prétend être...
Evanouies est un roman original de part sa construction car la narratrice nous relate son histoire à l'envers ! Elle part du jour 15 pour revenir au jour 1. Avant de nous dévoiler le jour 15 puis nous donner un épilogue qui se déroule 3 mois plus tard ! Oui, en fait, il y a de quoi s'y perdre lol
L'idée de départ est bonne malgré tout ; relater ainsi les choses à l'envers en fait un thriller surprenant.. sur le papier ! Sur le papier uniquement car malheureusement, je ne suis pas mais alors pas du tout convaincue par ma lecture !
Déjà, Nicolette est une jeune femme qui m'a laissé totalement indifférente, ça commençait plutôt mal :( Elle m'a plus agacée qu'autre chose. J'ai lu ses aventures de manière totalement détachée.
Je n'ai pas réussi à accrocher avec l'histoire car le fait que ce soit un compte à rebours m'a finalement dérangé. J'ai eu l'impression que ça passait du coq à l'âne par moment, ça m'a saoulée, je l'avoue.
je n'ai pas trouvé ce "thriller" très rythmé, au contraire ça traîne, ça traîne, il ne se passe pas grand chose. Ça manque de pep's !
Vous l'aurez compris, je n'ai pas spécialement apprécié ma lecture.
Vu mon avis très mitigé, je mets seulement deux étoiles et demie, je ne peux pas mettre plus.

8 septembre 2018
Le nez dans les bouquins

J’ai franchement hésité à reposer ce livre… J’ai eu tout d’abord et bizarrement, une belle surprise au début, car je suis entrée dans l’histoire facilement, et puis au bout de quelques chapitres, j’ai ramé sévère!
Moi qui pensais que l’écriture en compte à rebours allait me plaire et bien en fait absolument pas. Je n’ai pas du tout aimé cette façon de remonter le temps et les évènements. Ressenti personnel bien évidemment. La plume est malgré tout agréable à lire mais l’histoire est, pour moi, sans réel intérêt et j’avais déjà pensé à l’issue finale bien avant la fin.
Les caractères des personnages ne m’ont pas happés. Je suis restée froide devant leurs péripéties, leur enquête et leurs remises en question. Bref, j’ai eu l’impression d’être dans « Souviens toi l’été dernier » (les vielles erreurs de jeunesse qui refont surface) mais en bas de gamme, c’est dire…
Ce n’est donc pas un roman qui restera longtemps dans ma mémoire…

28 août 2018
Nina a lu

Deuxième livre lu dans le cadre du Jury Meilleur Polar. J’avais emporté ce titre en vacances, car je savais qu’il me plairait. Le résumé m’a rappelé Sur ma peau de Gillian Flynn, et j’aime ces thrillers psychologiques où un personnage revient sur les chemins de son passé.

Nicolette, en remettant les pieds dans sa ville natale, va devoir affronter ses démons. Quand la nouvelle petite amie de son ex disparaît, son cercle de proche est suspecté, et elle va alors revivre la disparition de sa meilleure amie dix ans plus tôt. Le début du livre m’est apparu peu original : des personnages torturés, des mémoires dysfonctionnelles, des secrets de famille, une ville entourée par une forêt sombre, c’est plutôt du vu et revu.

Néanmoins, toute l’originalité de ce titre repose sur le choix narratif déroutant de l’auteur. En effet, nous vivons un compte à rebours inhabituel du jour 15 au jour 1. Je ne m’en étais pas rendu compte immédiatement, et cela m’a ensuite pris de court. Une fois habituée, j’ai trouvé que c’était un formidable moyen de faire monter la pression. Et finalement, j’ai trouvé ce polar plutôt palpitant.

25 août 2018
Samsha

Nicolette est une jeune trentenaire qui a tout fait pour fuir sa campagne natale et son lot de secrets afin de se réinventer dans une grande ville auprès de personnes qui ne connaissent rien de son passé. En partant, elle a laissé derrière elle sa meilleur amie Corinne, une jeune fille charismatique et passionnée. En effet, cette dernière a disparu dans d’étranges circonstances et n’a jamais été retrouvée.
Cependant, Nicolette va devoir remonter la trace de Corinne suite à une énigmatique lettre de son père atteint d’Alzheimer dans laquelle il sous-entend avoir vu Corinne. Dès son retour dans sa ville natale, une ambiance prenante et anxiogène s’abat sur Nicolette, laquelle ne peut plus éviter les fantômes de son passé.
La narration de Megan Miranda, l’auteure, est originale car déchronologique à la façon d’un compte à rebours. Cela est dans un premier temps surprenant, mais on fini par comprendre ce choix qui permet de garder le suspense intact jusqu’au bout.
Grâce à des flashback, on appréhende mieux la personnalité de chacun des personnages et notamment celui de la nébuleuse Corinne : complexe et pas toujours tendre avec ses amis.
La tension est palpable et on se demande quelle est la clé de l’énigme de la disparition de Corinne et si Nicolette est en danger. J’ai eu du mal à lâcher ce livre tant j’avais envie de découvrir le fin mot de l’histoire. La fin est d’ailleurs bien menée et je ne l’ai pas trouvé tirée par les cheveux (contrairement à ce qu’on peut parfois lire dans des romans de ce genre).
En bref : Avec ce thriller psychologique, Megan Miranda signe donc une vraie réussite!

17 août 2018
guillaume

reçus dans le cadre du jury meilleur polar ce livre fait parti du peu de livre que j'abandonne en cour de route.
Après la lecture des 140 premières pages nous savons juste que deux jeunes filles ont disparues à dix années d'intervalles dans une petite ville de province américaine ou tout le monde sait tout sur tout le monde.
Des personnages sans intérêts ,une histoire à l'image de ses personnages.
Quelle deception après la lecture de" breaking news"

16 août 2018
Marie-Laure

Le parti pris de départ est intéressant : raconté à rebours les 15 jours qui ont suivi le retour de l'héroïne, dix ans après la disparition de la meilleure amie dont le corps n'a jamais été retrouvé ... voilà qu'une autre jeune fille disparaît.
15 jours à l'envers, le quinzième jour devenant le premier dans le récit.
Piquant de remonter le cours des événements petit à petit, de découvrir ce qu'il s'est passé par fragments, de voir la frontière entre mensonge et vérité s'estomper, les rumeurs se diffusent.
Est-ce que ce procédé apporte vraiment au récit, accroit le suspense ? Au final, j'ai été plus gênée. Je dois être un peu neuneu mais j'étais plus à chercher le lien entre les événements du lendemain par rapport à ceux de la ville, plutôt qu'à savourer comment les masques tombent et les secrets remontent à la surface. du coup, je scrutais tout et ai repéré quelques petits incohérences que je n'aurai sans doute pas repéré avec un récit chronologique.
Surtout, ce récit manque d'originalité pour le reste : sentiment de déjà vu sur l'ambiance " petit ville étouffante car tout le monde se connait ", sur des erreurs de jeunesse qui pèsent à vie sur un groupe qui doit la gérer. Les personnages manquent de saveur et de puissance et sont assez prévisibles.
Lu dans le cadre du Prix du Meilleur polar des Lecteurs Points.

4 août 2018
Martine

Dès le première ligne on ressent un suspense à couper au couteau.
L'écriture est addictive, pas de longueur, chaque détail a son pesant d'or, est nécessaire à la poursuite de l'histoire.
L'originalité de ce roman des l'ordre dé chronologique. Le fait de divulguer les indices, les relations existantes entre tous les personnages nous tient, nous donne l'envie de continuer et de savoir qui a tué Corinne et Anneleise.
Un très bon roman difficile à lâcher une fois commencé.

1 août 2018
Magalie

J'ai reçu ce livre dans le cadre de ma participation au Jury du prix du Polar 2018, et ça a été une très bonne surprise.

La construction est particulièrement originale et audacieuse, même si, j'avoue que c'est tellement inhabituel qu'il faut une petite gymnastique de l'esprit pour arriver à suivre.

Juste avant de lire ce livre, je venais de lire "au fond de l'eau" de Paula Hawkins, et j'ai retrouvé dans "Évanouies" cette ambiance particulière, même si le cadre reste différent.

J'ai toujours apprécié ce genre d'intrigues, qui fait appel à des secrets enfouies depuis longtemps. J'ai été bien servie.

Avec ce livre, j'ai passé un très bon moment, un peu court d'ailleurs, j'ai été tellement envouté qu'il ne m'a fallu que deux soirées pour le finir, et j'ai tourné la dernière page vaguement déçue qu'il soit déjà fini.

27 juillet 2018
Caroline

Un premier roman original dans sa construction : le livre début lorsque Nicolette retourne dans la ville de son enfance dix ans après la disparition de sa meilleure amie de l’époque, Corinne, et les quinze jours suivants son racontés à l’envers : du jour 15 au jour 1 suivant son retour qui est aussi la date d’une nouvelle disparition, celle d’Annaleise. Si on ajoute à cela le fait que son père, atteint d’Alzheimer et placé en institut spécialisé, dit avoir aperçu Corinne, le mystère est entier !
Avec une intrigue bien ficelée, « Evanouies » est une sorte de huis clos dans une petite ville américaine dans laquelle des adolescents, devenus adultes, révèlent chacun un côté sombre qui tient en haleine le lecteur. Un premier roman réussi !

19 juillet 2018
Sonia

Nicolette doit revenir dans son village natal qu'elle a quittée dix ans plus tôt, suite à la disparition de sa meilleure amie Corinne.
Ce roman construit à rebours m'a un peu désorientée. On ne sais plus où on se situe dans le fil de l'histoire.
Je n'ai pas trop aimé ce livre.
Merci Points pour m'avoir fait découvrir ce roman dans le cadre du Prix Meilleur Polar 2018

17 juillet 2018
Laure

Dix ans après la disparition de sa meilleure amie Corinne, Nicolette revient dans leur ville natale pour s'occuper de son père. Atteint d'Alzheimer, il est persuadé d'avoir vu Corinne et inquiet pour sa fille qu'il pense en danger. L'histoire se passe à rebours, sur 15 jours, et du dernier au premier jour, Nic va remonter aux racines de la vérité. Une intrigue haletante et un roman impossible à quitter. Une construction à rebours originale qui apporte chaque jour un élément nouveau. Une super lecture!

11 juillet 2018
Sandrine

Roman lu pour le prix du meilleur polar.
Au premier abord tout est réuni pour titiller notre curiosité et nous faire passer un agréable moment. Nic, Tyler, Corinne, Daniel, Jackson et Bayley sont amis.
Corinne disparaît un soir, en rentrant de la fête foraine.
10 ans plus tard, Nic, qui avait quitté la ville pour échapper à la douleur de la disparition de son amie, revient après un message de son père lui disant avoir vu Corinne.
Dès son retour, une deuxième jeune fille disparaît..
L'intrigue en elle-même n'a rien de vraiment originale puisque nous sommes dans une petite ville où tout le monde se connaît et où les rumeurs alimentent le quotidien de chacun, les jeunes gens semblent tous être amis alors que leur relation n'est que jalousie, trahison et mensonges et puis surtout pas mal d'incohérences dans le récit.
Ce qui me semblait être une bonne idée au départ c'était que l'histoire se déroule à l'envers.
Chaque chapitre est la veille de celui que l'on vient de lire.
On commence jour 1, puis le compte à rebours débute, jour 15 pour arriver à nouveau sur le jour 1 et pour terminer l'intrigue par le jour 15.
En fin de compte, j'ai passé plus de temps à essayer de comprendre le fil de l'histoire qu'à passer du bon temps.
C'est très brouillon et les personnages sont particulièrement creux.
Je n'ai apprécié aucun protagoniste si ce n'est le pauvre papa et ce roman ne m'a apporté aucune émotion.
Le final est assez prévisible et m'a laissé une amère déception.
Au vu de mon commentaire, vous comprendrez que j'ai été très déçue par ce roman et que ça ne me donne pas envie de suivre les futures sorties de cette auteure.

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous