Le Défilé des vanitésmode sens dessus dessous de Cécile Sepulchre

7,7€ // 408 pages
Paru le 22/01/2015
EAN : 9782757849422

Le Défilé des vanités
mode sens dessus dessous

Cécile Sepulchre

Littérature

Partagez :

Que n’aurait pas fait Marine pour infiltrer le milieu glamour de la mode ? L’arrivée de la jeune stagiaire dans le célèbre magazine Luxe Addict bouscule le fragile équilibre de la rédaction. Entre la Provinciale ambitieuse et les Parisiennes blasées, c'est le choc des cultures. Futilités drôlissimes et coups de griffes rythmeront son initiation à cet étrange univers…

Bienvenue dans le monde merveilleux des vanités !


« Cette plongée dans les coulisses de la mode parisienne est à dévorer. »

Closer


« Le pendant français du Diable s’habille en Prada. Captivant ! »

Public


« Ce livre décode avec finesse le monde de la mode, pour le meilleur et pour le pire. »

Be


 

Commentaires

19 octobre 2015
Hélène D

J'étais intriguée depuis un moment par ce titre. J'ai vu Cécile Sepulchre dans l'émission de Stéphane Bern et cela m'a donné très envie de lire son roman. Je viens de le terminer et c'est vrai qu'il est formidable, bien plus drôle que la Vengeance en Prada, et plus intéressant que le Diable en Prada. On s'amuse on se laisse happer par l'intrigue et en même temps on ressort bien plus informée avec une vraie vision de la mode.

14 mars 2015
Alizée

Lu cette semaine... j'ai vraiment beaucoup aimé. C'est mieux que le Diable en Prada ! Aussi drôle mais pus intéressant. Je ne comprends pas pourquoi la Vengeance en Prada est partout (pubs, librairies) alors que le Défilé des vanités qui est dix fois mieux n'est pas très visible. C'est dommage.

5 mars 2015
Violette

Formidable roman ! Je l'ai acheté ce week-end, grace à votre alerte, et je l'ai lu d'une traite. Passionnant, drôle, bien écrit. Cette auteure porte un regard incroyable sur la société et ce milieu de la mode, dont je n'imaginais pas les folie. J'ai beaucoup appris, et beaucoup ri. Tout ce que j'aime. Cela devrait faire un best seller international et surtout ... un excellent film !!!

28 février 2015
Marilou

Tout s'explique ! Avec ce récit étonnant sur les coulisses du Défilé des vanités, je comprends mieux. J'avais vraiment aimé ce livre et je l'avais conseillé à mon entourage mais il devenait introuvable. C'est bien que Points ait décidé de le relancer. On ne comprend pas bien en revanche pourquoi la presse féminine a fait autant de pub à la Vengeance en Prada et si peu à ce très bon roman français. C'est nul !

28 février 2015
Carine Dubosq

Super ce roman. C'est vif, drôle, et cette plongée dans cet univers est passionnante. Je n'imaginais pas non plus les coulisses. En effet c'est une incroyable histoire. Bravo à tous

9 février 2015
stephanie plaisir de lire

Cécile Sépulchre, ex-rédactrice en chef, n’hésite pas une minute à dénoncer avec drôlerie et panache les dérives d’un monde où le grand n’importe quoi côtoie des diktats changeant aux rythmes des saisons. Ainsi, on est confronté à un cochon amené par avion pour un shooting sur Paris, à une chef nommé Queen (tout est dit !), à des femmes ultra minces (pardonnez-moi la litote, mais le terme squelettique ne me plait pas) parce que les griffes de luxes ne veulent pas que les « grosses » (entendez par là les femmes qui taillent au-dessus du 38) déforment leur image… On trouve de tout dans Le défilé de vanités mais surtout beaucoup de choses qui agacent.
L’auteure connait à merveille son sujet et je pense que c’est ce qui fâche (ou désole) le plus. Cette dictature de la beauté unique (et de la minceur) qu’elle présente avec humour a le don d’hérisser les poils ! La mode est régenté par un millions de codes vestimentaires (s’habiller devient un vrai casse-tête si l’on veut être sur le devant de la scène), les budgets sont illimités et les dépenses n’ont presque pas de limite (certaines marques n’hésitent pas à utiliser le prétexte des œuvres caritatives pour dépenser et se mettre en avant) et les bas conflits et manigances sont omniprésents. Vivre dans ce monde s’est être capable de supporter les caprices, les crises d’égo, la tyrannie des uns, les frustrations, l’hypocrisie, la complaisance, le snobisme et l’arrogance des autres.

28 janvier 2015
Amande Natter

Je l'ai lu d'une traite. Aussi drôle qu'addictif. Il faut aller jusqu'à la fin qui boucle l'histoire comme un puzzle parfait. Vraiment canon. Mieux que le Diable s'habille en Prada. Des amis qui bossent dans la mode m'avaient dit qu'il reflétaient mieux la réalité de cet univers délirant. J'ai bien ri et en plus j'ai l'impression de mieux comprendre ce monde. A quand le film ?!!!