Coquelicot et autres mots que j'aime de Anne Sylvestre

10,9€ // 208 pages
Paru le 16/10/2014
EAN : 9782757830383

Coquelicot et autres mots que j'aime

Anne Sylvestre

Le Goût des mots

Partagez :

« Coquelicot. C’est un cri, c’est un appel, c’est un mot de joues rouges et de course folle dans les blés, de mollets piqués par les chardons, de roulades et de cul par-dessus tête dans le fossé.

C’est un mot claquant, insolent, cueille-moi si tu l’oses, je me fanerai aussitôt mais regarde : je suis légion. Je pousse et je re-pousse, et dans cette flaque rouge tu ne sais plus où poser les yeux. Coquelicots, cavalcade, concours à qui sera le plus rouge, tes joues ou moi. »


Tout en subtilité et profondeur, Anne Sylvestre invoque les mots qui la touchent et l’émeuvent, dévoilant à travers eux la matière même de sa vie. Entre les souvenirs ressurgis et les petits bonheurs du quotidien, entre les coulisses de la scène et les champs de son enfance, ses textes nous plongent avec émotion dans son intimité.


Artiste emblématique de la chanson française, Anne Sylvestre est auteur-compositrice-interprète. Coquelicot est son premier livre.


 

Commentaires

10 janvier 2015
Cassiopée

Anne : nom propre (« ah bon, il y a des noms sales, maîtresse ? » m'a dit un jour un élève -on devrait dire « nom personnel »-
Anne : joli prénom, court, facile à porter, car il évitera les diminutifs, les « comment c'est son prénom déjà ? »

Livre : nom commun, très commun, trop commun, pour désigner un recueil, un ouvrage, un opus, une série, un tome, mais également une pépite littéraire et là, le mot livre prend une autre dimension, n'est ce pas ?

Anne et livre, ça donne « Coquelicot et autres mots que j'aime » : un vrai bonheur de lecture.

Anne Sylvestre chantait les mots, maintenant elle les décline, elle les libère en leur donnant la parole. Pas n'importe lesquels, non, ceux de sa vie, de son enfance, de son quotidien, comme autant de secrets qu'elle partage avec nous. Chacun ses codes, chacun ses mots magiques, compris des plus proches, comme le nin-nin dont elle nous parle. Mais, même si elle nous confie ses mots, il résonne en nous. Nous leur donnons une place et ils font écho, se répercutent dans notre esprit, mais parfois, également dans notre cœur ....

Donner vie aux mots, c'est leur offrir la part belle, les mettre en valeur, tels des joyaux qui scintillent ou restent ternes suivant ce qu'ils expriment.

J'ai beaucoup aimé l'homme qui enfant, s'était vu supprimer son ours, car « maintenant tu es grand » et dont Anne dit que l'on fabrique ainsi « des handicapés du coeur »...

La place du « pourtant » dans notre vie et les aiguillées des brodeuses (trop courtes, trop longues ou juste comme il faut,,,pourtant, parfois, ça fait des nœuds;-)

Moi qui aime les mots, leur saveur, leurs sons, leur place dans la phrase, je me suis régalée de ces deux cent huit pages.

Madame Sylvestre, un dernier mot : merci !

 

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous